Randonnée le Mont Ararat

İncountournable 15 jours Availability: 01/01/1970
Erzurum, Türkiye Voyages Guides, Ararat

Randonnée le Mont Ararat

Au nord-est de la Turquie, proche des frontières turco-géorgienne et turco-arménienne, les monts du Kackar (mot arménien signifiant en français “les croix de pierre”) sont de magnifiques domaines rappelant les Alpes mais sous influence maritime, celle de la mer Noire.

Cette mer est bleue, mais sa situation au Nord de la Turquie lui confère en turc le nom géographique de ‘’noire’’ (‘’kara’’ en turc, pour ‘’nord’’), de la même façon que la mer au Sud de la Turquie a reçu le nom géographique de ‘’blanche’’, ‘’ak’’ en turc). Randonnée le Mont Ararat.

Cette mer du nord a une influence bénéfique sur les espaces côtiers qu’elle baigne : ils sont arrosés et y poussent les théiers et les noisettiers (la Turquie est le premier pays du monde producteur de noisettes). Une végétation luxuriante, de plantes hautes et grasses, d’arbustes et de fleurs, couvre les pentes des monts du Kashkar, par ailleurs baignés par les multiples torrents descendant des sommets enneigés en hiver.

Paysages de gorges, de cascades, de forêts de résineux, de torrents et de sommets tutoyant les 4000 mètres.

Les petits villages ‘’alpins’’ sont peuplés de citoyens turcs descendants de populations autrefois chrétiennes (d’où les croix de pierre et le nom du massif) islamisées sous l’empire ottoman, mais ayant conservé un net goût pour la liberté de pensée et d’expression, y compris l’expression vestimentaire (broderies colorées) et gastronomique. Leurs fêtes sont également joyeuses et issues de longues traditions. Attendez-vous à être invités à participer aux danses du village !

Les randonnées sont de type alpestres, les paysages sont splendides.

La transhumance des troupeaux est encore pratiquée et l’estive anime les hauts plateaux herbus. C’est l’occasion de rencontrer les bergers, jamais avares de partager avec le visiteur en randonnée un verre de thé ou d’ayran (yaourt liquide légèrement salé).

Après les monts du Kaçkar, direction le Sud, par des routes d’altitude qui longent la frontière avec l’Arménie. Les vues sont sauvages, aériennes, superbes.

Le sommet enneigé du mont Ararat (5.165 m) se distingue et s’impose peu à peu, marquant la pointe du triangle où se rejoignent la Turquie, l’Arménie et l’Iran.

Les Turcs donnent à cette haute montagne en forme de tente de nomades le nom de ‘’tente’’, ‘’çadir’’ (tchadir). Les Arméniens l’ont toujours appelée ‘’Masis’’ mais en ont perdu la propriété depuis 1915, pleurant la perte de ce symbole de l’ancienne ‘’Grande Arménie’’, la perte de ce sommet qui dominait l’antique Royaume d’Ourartu où ils sont arrivés un millénaire avant notre ère. Après que les Arméniens aient choisi le christianisme comme religion d’Etat de leur royaume en 301, en prédécesseurs donc de Constantin qui choisit à son tour le christianisme comme religion d’Etat pour l’Empire romain d’Orient, en 312, des moines arméniens cherchaient des correspondances entre les récits bibliques et les récits racontant leur propre histoire nationale. Ils n’étaient pas regardants sur les vérités historiques, et se satisfaisaient de pieuses histoires à raconter à leurs humbles populations non instruites. C’est ainsi qu’au 7 ème siècle, certains eurent l’idée de changer le nom du mont Masis et de lui faire endosser le rôle de la montagne où, selon le récit biblique, l’Arche de Noé, contenant un couple de tous les animaux de la Terre et les fils de Noé, sauvés du Déluge universel, accosta et y débarqua sa précieuse  cargaison. Ces moines appelèrent ‘’Ararat’’ leur mont Masis. Et préchèrent aux Arméniens la bonne nouvelle : puisque tous les humains avaient été noyés lors du Déluge à cause de leurs péchés, que seuls Noé et sa famille avaient été sauvés, l’humanité avait donc redémarré depuis les pentes du mont de l’accostage sur ce mont Masis, ou plutôt Ararat, ce qui fait que tous les humains étaient descendants des Arméniens ou, dit autrement, que les Arménies étaient les pères et mères de tous les humains de la Terre. C’est depuis ce temps que nombre de personnes croient que

Randonnée le mont Ararat  Turquie est le mont Ararat cité dans la Bible, croient que l’Arche et Noé ont existé et qu’ils ont touché terre sur ce mont à la fin du déluge de pluie.

 L’ascension du mont Ararat ou trek Ararat ne présente pas de difficulté. Les guides, pour la plupart nés dans les villages à son pied, le connaissent par coeur. Les tentes du camp de base (auquel on est amenés en voiture) sont montées à 3200 mètres d’altitude; on y passe deux nuits. Le camp d’altitude est installé 1000 mètres plus haut, à 4200, à la limite de la neige; tentes et matériel y sont acheminés par mulets. On monte à pied, sur sentiers jusqu’à ces 4200 m. Puis on redescend dormir au camp de base : notre corps fabrique alors des globules rouges et nous évitons le mal d’altitude. Il faut également boire 4 litres d’eau par jour pour éliminer au maximum. On remonte à 4200 m et on y passe la nuit jusqu’à 2 ou 3 h du matin. Et c’est l’assaut final, sur la neige puis sur la glace, équipés de crampons et de piolets fournis par les guides locaux. 5.165 m. Puis redescente à 4200, boisson chaude en fin de matinée et descente au camp de base à 3200 : ce jour-là on aura fait 1000 mètres de dénivelé positif et 2000 mètres de dénivelés négatifs. Rien de difficile, mais bonne condition physique souhaitée !

Visite de l’ancienne capitale arménienne, Van, désormais ville turque, au bord de son grand lac.

Un programme hors des sentiers battus et permettant d’approcher des populations faisant partie des minorités de la Turquie.

Jour 1 :  İstanbul

Accueil à l’aéroport. Transfert et installation à l’hôtel pour la nuit.

Jour 2  : İstanbul – Erzurum

Transfert à l’aéroport et envol pour la ville de Erzurum. Arrivée au centre de la ville qui s’ouvre à l’orient nous visitons la medresse de Yakudiye dont le minaret fut élevé par un souverain mongol en 1308, finement sculpté d’entrelacs et décoré de turquoise dans la tradition de l’Asie centrale. Vous y remarquerez le portail sculpté dans le thème classique des seldjoukides.Ensuite le médresse de Çifte Minare, ancienne école de théologie coranique fondée en 1253 par le Sultan Seldjoukide Keykubat II, offre une belle image de ce qu’étaient ces écoles où l’on faisait des études approfondies. Erigé en 1255 par la fille du sultan, le mausolée de Hatuniye Türbesi permet d’admirer l’art avec lequel les architectes ont su dépasser les contraintes techniques pour réaliser ses voûtes très complexes. Installation à l’hôtel pour la nuit.

Jour 3: Erzurum- Ayder – Yukarıkavron

Nous quittons la ville de Erzurum, pour la partie montagne. Notre véhicule nous conduit ensuite jusqu’à Ayder petit village de montagne, dans une vallée encaissée, entouré par une forêt de résineux. Ayder est particulièrement connu pour ses sources chaudes que vous aurez la possibilité d’expérimenter. Départ notre randonnée de 4 heures à travers la forêt. Pique-nique à l’ombre des pins, près d’un des nombreux torrents qui sillonnent le massif du Kaçkar. Possibilité de baignade pour ceux qui désirent se rafraîchir dans les eaux limpides. Nous arrivons dans les alpages du village de Yukarıkavron où nous installons en pension..  4 heures de marche.

Jour 4: Yukarıkavron – village d’Olgunlar

Randonnée matinale, en montée vers le lac de Büyükdeniz. Cette partie de la région possédant une flore sauvage très poussée, mille et une fleurs ornent notre chemin. Un petite descente et nous sommes sur un ensemble d’autres lacs, près desquels nous mangerons notre pique-nique en guise de déjeuner. Le passage du col de Çaymakçur (3050 m) nous permet d’accéder au versant Est du massif.  Notre sentier passe à nouveau par des étendues de champs de fleurs sauvages: une occasion unique pour les passionnés de la flore alpine. Arrivée au village Olgunlar. Diner et nuit en pension. 5 / 6 heures de marche.

Jour 5 : Village d’Olgunlar – Dilberdüzü

Départ du village d’Olgunlar. Nous marchons sur un sentier battu, au milieu de milles fleurs, au fond d’une vallée, en suivant un lit de rivière où l’eau coule abondamment.Nous sommes entourés par des hautes cimes enneigés. Et au loin nous apercevons déjà le sommet principal de la chaîne Pontique: le sommet du Kaçkar culminant à 3937 m d’altitude. Arrivée au camp de Dilberduzu (2700 m). Nous  faisons nos derniers préparatifs pour le lendemain, journée d’ascension du sommet. Dîner et nuit au camp à 2700 m. 4 heures de marche. M = 500 m.

Jour 6: Mt. KAÇKAR (3932m.)

Ascension facultative du sommet du Kaçkar: Il faut partir très tôt le matin pour ceux qui veulent monter à 3932m d’altitude. L’ascension est sans difficulté technique, mais nous sommes parfois sur un terrain raide et qui se délite parfois. Sur notre sentier se trouve le lac Deniz Golu. Certains peuvent arrêter leur voyage du jour ici. Depuis le sommet du Kaçkar il est possible d’apercevoir le mont Ararat (où l’arche de Noé s’est arrêté), ainsi que les sommets du Caucase (si les conditions météorologiques le permettent). Retour au même camp par le même chemin. Dénivelé: 1250 m. Dîner et nuit au camp. 8 heures de marche.

Jour 7: DILBERDÜZÜ – HEVEK – YUSUFELI

Nous quittons notre camp de base en direction du village de Hevek, avec un dernier regard sur les cimes enneigées qui entourent le Kaçkar. Au village de  Hevek, nous nous arrêtons afin de prendre notre dernier pique-nique du circuit, à 2100 m. Transfert ensuite dans le bourg de Yusufeli, qui est traversé par la rivière de Çoruh, avec ses eaux abondantes. Dîner et nuit en pension. 4 heures de marche.

Jour 8 Yusufeli-Erzurum- Doğubeyazıt

Le matin départ pour Erzurum le long de la vallée de Tortum. Visite de quelques monuments historiques de la ville d’Erzurum : la mosquée de Çifteminare ( double minarets) fondée en 1253 par le Sultan seldjoukide Alaeddin Keykubat, étonné par la complexité de son portail sculpté et par son double minaret majesteux. Après le déjeuner poursuite de notre route jusqu’à la ville de Doğubeyazıt, où nous ne sommes qu’à 10 km de la frontière iranienne.  Arrivée à Doğubeyazıt et installation à l’hôtel.

Jour 9 Doğubeyazıt – Mt. Ararat

Transfert jusqu’au village de Çevirme (1950m.) pour le début de notre randonné. Arrivée au village de Çevirme après une  heures de trajet. Marche vers notre camp de base situè à 3200m d’altitude. Arrivée au campement. Dîner et nuit au  camp I. 5 heures de marche. Ascent= 1250m. Descent= 0m

Jour 10 Ararat  ( journée d’adaptations)

Le deuxième jour pour sera consacré à une acclimatation autour du campement. Randonnée vers le campement en altitude (4100m.). Randonnée de retour vers le campement de ralliement. Temps libre pour les préparatifs. Un bref cours d’initation sera donné sur l’utilisation des piolets, des crampons et sur les réflexes d’alpinisme de base.Dîner et nuit au campement. 5 heures de marche. Dîner et nuit au camp à 4100m. Ascent = 900m. Descent=0m..

Jour 11 Mont (Ararat 5165m.)

Départ  très matinale pour l’ascension du Mont Ararat de 5165m. d’où l’on a une vue spectaculaire sur les montagmes du Caucase, l’arménie , les montagnes Kaçkar et l’est de l’İran. Cette partie de la randonnée est en option. (Niveau IV). İl est nécassaire d’avoir le matériel téchnique pour quelques passages de névés. Reretour vers le campement d’altitude commencera. En suite, nous descendrons au camp de base après une journée inoubliable. 7 heures de marche. Dîner et nuit au campement II à 3200m. Ascent= 1065m Descent= 1965 m.

Jour 12 Mt. Ararat-Doğubeyazıt

Descente en direction du village de Çevirme. Puis départ en minibus jusqu’à Doğubeyazıt. Déjeuner dans un restaurant local. Après-midi libre. Visite du palais d’İshak paşa.  İshak Paşa, gouverneur ottoman de la province a fait construire ce palais au XVIIéme  siècle dans une sytle architectural ottoman clasique. Non loin, on peut y voir un bas-relief représentant un roi urartéen et une pierre tombale du Ixéme siècle av. J.C. Nous aurons aussi possibiliter de goûter au dessert local, l’aşure (dessert de Noë), dont on dit qu’il a été confectionné par la femme de Noë avec le peu de vivres qui restait dans l’Arche. Nuit à l’hôtel. Ascent= 950 m Descent= 0 m.

Jour 13 Doğubeyazıt – Van -Erzurum

Départ en minibus pour la ville de Van, l’ancienne capitale Tushpa du royaume Urartéen. Cette lointaine cité  occupe une oasis verdoyante au pied d’un pic rocheux, couronné d’une imposante citadelle du IXéme siècle av. J.C Des marches taillées dans le roc mènent à la forteresse urartéenne; à mi-chemin, des cunéiformes rendent hommage au roi Xerxès. Possibilite de faire un tour et la visite en bateau autour du lac Van. (1720m.) Plusieurs sites urartéens et les ruines d’autre civilisations installées dans la région sont dispérses tout autour du lac. Des communatuatés religieuses ont recherché l’isolement, en construisant des monastères et des églises sur les îles du lac.  Puis transfert en bus pour la ville d’Erzurum. Nuit à l’hotel.

Jour 14 Erzurum – İstanbul

Le matin transfert à l’aéreport et envol pour İstanbul. Transfert et installation à l’hôtel. Visite des monuments historiques de la ville: la Mosquée Bleue, le palais de Topkapı, le musée de Sainte Sophie.

Jour 15 Istanbul-Retour

Transfert à l’aéroport et envol pour le retour.

 

Sommets: Mt. Kackar 3932m. Mt. Ararat 5165m.
Grade     : II ( optional IV)
Date de départs: Juillet, Aout

 

TOUR CONDITION :

NOTRE PRIX COMPREND:

Tous les transports et tous les transferts en minibus.
Un guide spécialiste francophone.
Le matériel de camping (tentes biplaces, matelas ustensiles de cuisine)
Tous les repas et les cuisiniers dans les camps.
Tous les repas sauf dans les grandes villes (Erzurum, Istanbul, Van)
l’hébergement: hôtel de bonne catégorie dans les grandes villes chambre double BB, camping, tentes biplaces
Portage des bagages avec des mulets ou des chevaux. / vehicle
Les droits d’entrée dans les vallées et parcs nationaux.

NOTRE PRIX NE COMPREND PAS:

Les entrées dans les monuments sites historiques et musées non prévus au programme.
Les entrées dans les monuments et sites à Istanbul , Van,  Erzurum etc.)
Les extras personnels et les boissons
Les repas dans les grandes villes (Erzurum, istanbul, Van, ) midi et soir
Les vols intérieurs et extérieurs.

 

 

Écrire une critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez-nous ! +90 388 232 91 51
Total: € 890.00 à partir de € 890.00 par personne

( Please select date and time before select people )

Adulte

× € 890.00 = € 890.00

Exceed the maximum number of people for this tour. The number of seats available is 10

OU